Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Concentrons-nous sur le travail du pied de l’arbalète réalisé avec le deuxième tronc d’if (plus clair et avec plus de nœuds).
Après 2 semaines de séchage, le bois est assez sec superficiellement pour commencer à le travailler. Il séchera progressivement par la suite.

 

 

2 bois équarriAvec un rabot électrique, les angles des pièces de bois sont équarris pour faciliter la géométrie des assemblages à la manière des anciennes charpentes vernaculaires (bois arrondis sur les angles afin de ne pas perdre trop de matière et ne pas devoir choisir des troncs énormes).

 

 

2 encastrementsUn double encastrement est réalisé dans le plus petit bois afin d’y insérer les 2 autres pièces. Un tracé au crayon est premièrement réalisé, puis nous réalisons de multiples trous à la perceuse que l’on réunit ensuite. Pour terminer, le ciseau à bois permet de retirer la manière petit à petit.

 

 

2 assemblage finiVoici toutes les pièces avec les entailles permettant de se maintenir les unes, les autres.

 

 

2 pied assembléPremier montage des pièces pour s’imaginer la structure et sa stabilité.

 

 

CC BY-NC-SA 4.0